Environnement de travail et recrutement : quand l’un dépend de l’autre.

Dans un marché global, les chercheurs d’emploi ne se limitent plus à une seule industrie, mais sont plutôt ouverts à la totalité de l’offre. Suivant cet ordre d’idée, les entreprises ne sont plus simplement en compétition avec leurs concurrents directs pour attirer les meilleurs talents, mais aussi avec toutes les entreprises offrant des emplois connexes.


Par exemple, pour attirer les meilleurs développeurs web dans le domaine financier, l’entreprise se doit d’offrir les mêmes environnements de travail que ceux du secteur des TI, tels que NexWeb et Gsoft. Il en va de même pour le Desjardins LAB qui offre depuis un an des services d’exploration et de prototypage technologique aux différentes divisions du Mouvement Desjardins et à ses partenaires d’affaires. Surtout il permet à la direction d’innover sur le plan managérial*.


Les critères de sélection des chercheurs d’emploi ne se résument plus qu’au salaire et aux avantages sociaux, ils recherchent avant tout une expérience reflétée dans l’environnement immédiat de l’entreprise, pour l’épanouissement au quotidien, et le déploiement des outils technologiques pour la performance.


Des environnements séduisants pour recruter les meilleurs


Pour susciter l’intérêt des meilleurs talents localement et internationalement, les employeurs offrent maintenant des aires favorisant la collaboration, des espaces de travail nomade sans bureau assigné, centre de recharge, services de garderie et nettoyeur et café de coworking.


Il appert de souligner l’importance des aires de divertissement et les espaces lounge au sein de l’aménagement. Ces espaces permettent à l’employé de faire le plein, de s’aérer l’esprit à quelques pas de son poste de travail et de stimuler sa créativité en période de stress. À juste titre, ces aires peuvent être transformées en zone de collaboration et de rencontre informelle.

À salaire et avantages sociaux égaux, le choix s’avèrera simple pour le chercheur d’emploi et l’employeur qui l’aura séduit avec son image corporative et ses outils mis à sa disposition remportera la mise.


*Les Affaires, 23/09/2017


D'autres publications

Plus de publications